Eau minérale pour mamans et bébés : comment bien choisir ?

Eau minérale pour mamans et bébés

Les bébés sont des êtres mignons et fragiles qui ont besoin d’être pris en charge d’une manière la plus saine possible. Les parents doivent être plus vigilants dans la prise en charge de son bébé. Le corps humain d’un adulte est composé de 60% d’eau et celui d’un bébé est de 75%. De ce fait, les besoins hydriques des bébés sont encore plus élevés que ceux des adultes. Par ces raisons, l’eau minérale est idéale pour les bébés. 

Bien choisir l’eau minérale pour bébé

Un bébé n’est pas encore une grande personne et il n’est pas encore développé toutes ses capacités à gérer tous les mécanismes dans le corps humain. Son appareil digestif et appareil rénal sont encore immatures, surtout son appareil immunitaire. À boire en nature ou pour diluer le lait du bébé, l’eau minérale doit répondre à plusieurs critères.

De l’eau minérale naturelle faiblement minéralisée dont moins de 500 mg par litre est recommandée par les pédiatres. Les reins sont les premières victimes en cas de surcharge. Cependant, les organes des bébés sont encore immatures et ils n’ont pas encore la capacité de gérer toute sorte de surcharge. Pour ne pas les abîmer, il faut prendre en compte la quantité des minéraux dans l’eau minérale. Il faut éviter à tout prix les eaux pétillantes ou gazeuses qui sont pleines de minéraux. Les pédiatres conseillent aux parents de choisir l’eau minérale qui ne contient qu’une faible quantité de sodium, fluor, sulfates ;

L’eau minérale doit avoir une quantité de nitrate inférieure à 15 mg par litre. Les nitrates sont particulièrement toxiques pour le tube digestif surtout pour les bébés moins de 6 mois. Les nitrates ont la capacité de se transformer en nitrites qui peuvent se fixer sur l’hémoglobine des globules rouges. Ce mécanisme peut empêcher l’oxygénation de certains organes ;

Naturellement, l’eau minérale pour bébé doit être dépourvue de microbes ou de polluants comme le plomb ; Privilégier les eaux minérales dans les bouteilles et ayant la mention : « convient à l’alimentation du nourrisson » sur les étiquettes. Sa composition minérale est sans risque pour la santé des bébés. Opter pour l’eau minérale dans les bouteilles en verre : neutre, pur et naturel. Le verre est un matériau qualitatif et respectueux de l’environnement. 

L’eau minérale pour bébés est vivement recommandée par les pédiatres. C’est par sa qualité et sa composition. 

L’eau minérale

Les eaux minérales viennent des nappes souterraines protégées : naturelles, saines, sans microbes dangereux et pauvres en nitrates. Elle est idéale pour toute sorte de préparation alimentaire des nourrissons.

Les eaux minérales ont une composition chimique stable et des propriétés favorables à la santé. Cependant, il y a quelques nutriments nécessaires au développement du bébé qu’on doit trouver dans l’eau :

– Calcium qui est également un composant de l’os. Il est nécessaire pour solidifier les os du bébé ;

– Magnésium est utile pour le transit et éviter la constipation. Pourtant, il faut utiliser les eaux minérales à faible quantité de magnésium ;

– Chlorure participe dans la régulation du pH dans l’organisme.

L’eau est utilisée pour hydrater le bébé tout simplement ou à mélanger avec le contenu du biberon. Si le bébé mange déjà d’autres aliments que le lait maternel, l’eau minérale est utilisée pour la préparation des petits plats, des soupes, les compotes… Une bouteille d’eau minérale déjà entamée ne peut être conservée plus de 24 heures. Opter pour les eaux minérales dans les petites bouteilles. En plus, la bouteille est conservée dans un endroit à l’abri de lumière. 

Les besoins hydriques des bébés 

Un bébé a besoin environ 150 ml d’eau par kilogramme et par jour jusqu’à 1 an ; environ 100 ml d’eau par kilogramme et par jour entre 1 an et 3 ans. Les parents ont tendance à penser d’offrir de l’eau au bébé que pendant les chaleurs insupportables ou sur la plage en plein soleil. Pourtant, les bébés ont besoin de s’hydrater même pendant l’hiver en transpirant ou dans les intérieurs plus chauffés. En cas de déshydratation, ces petits êtres fragiles attrapent facilement des soucis liés à la santé.

Un bébé déshydraté n’est pas dans son état normal et a un comportement inhabituel. Il pleure sans avoir faim et sans avoir mal quelque part. Il dort beaucoup plus que d’habitude et son corps devient de plus en plus pâle. Les bébés peuvent également avoir des cernes quand ils sont déshydratés : des cernes aphasiques. 

Les liquides à donner au bébé selon son âge

Généralement, les bébés ne doivent consommer que du lait maternel jusqu’à son 6e mois, mais cette époque est bien révolue en ce moment. Pour des raisons particulières, certains parents donnent de l’eau à son bébé bien avant cela.

Le lait maternel suffit pour l’hydratation des nourrissons et pour tous ses besoins en eau jusqu’à 4 mois révolus. À cet âge, l’appareil rénal est encore très immature et n’a pas encore acquis la capacité de bien filtrer l’eau. En même temps, les pédiatres conseillent aux parents de donner de l’eau supplémentaire quand il fait très chaud au-dessus de 30°C, quand le bébé souffre de soucis digestifs : diarrhée ou vomissements et pendant les soucis infectieux. L’eau donnée pendant toutes ces situations n’est pas à sucrer.

 

Entre 4 mois révolus et 1 an, les bébés ont besoin d’une grande quantité d’eau par la grande diversification alimentaire. Ils mangent de nombreux aliments qui contiennent moins d’eau que de lait. Même à cet âge, la seule boisson recommandée est l’eau minérale naturelle faiblement minéralisée.

Entre 1 an et 3 ans, les bébés ont le droit de boire 100 ml de jus de fruits par jour et aucune autre boisson sucrée. Les bébés ont une alimentation plus solide comme les grands après 1 an. De ce fait, il doit boire au moins 500 ml d’eau par jour par biberon ou dans un verre. Offrir de l’eau au bébé quand il veut, mais les eaux minérales riches en minéraux sont toujours déconseillées sauf si elles sont prescrites par le pédiatre.

Utiliser l’eau de robinet pour son bébé

L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire a affirmé qu’il est possible d’utiliser l’eau de robinet. C’est sa composition minérale que les parents doivent prendre en compte avant de l’offrir aux bébés. Les parents peuvent avoir accès à cette information par communiqué ou par demande auprès du maire de la ville. L’eau de robinet doit être composée de : nitrates moins de 50 mg par litre au maximum, 0,5 ml par litre de fluor, moins de 200 mg par litre de sodium et le titre hydrotimétrique ne doit pas dépasser 25 degrés.

 

La qualité de la canalisation est un élément à prendre en compte pour éviter les microbes et le plomb. Si la maison est construite dans les années 1948, la canalisation est sûrement en plomb.

 

Cependant, pour assurer la qualité de l’eau à donner aux bébés il faut respecter des règles de base. Laissez couler l’eau pendant quelques secondes avant de prélever l’eau. L’eau froide est à privilégier parce que l’eau chaude contient plus de microbes et de sels minéraux. Si les parents ont envie de donner de l’eau chaude au bébé, il faut donc bouillir l’eau et la laisser refroidir un peu.

 

La propreté de la tête de robinet est impérative. Il faut la nettoyer régulièrement et éviter également l’utilisation des filtres à eau qui sont des risques de multiplication des microorganismes.