Comment réussir la diversification alimentaire de bébé ?

Réussir la diversification alimentaire de bébé

Une fois maman, on se demande comment diversifier l’alimentation. Il est important de savoir que l’on doit exclusivement donner du lait maternel au petit jusqu’à son 6e mois. Le lait maternel contient à la fois les éléments nutritifs et les éléments de défenses. Parfois en cas de l’absence de la monté laiteuse on pratique une alimentation mixte, il faut l’avis médical avant de passer à cette option. Quand faut-il passer à la diversification alimentaire ? Comment procède-t-on à la diversification alimentaire ?

L’importance du lait maternel.

La santé de la mère enfant est très importante, c’est pour cela que les personnelles de santé demande aux mamans de faire une alimentation maternelle exclusive dès la naissance. La composition du lait maternel constitue des éléments majeurs contre les éventuelles maladies. Le lait maternel contient du glucide, du lipide, de la protéine, du micronutriment, du composant cellulaire et des composants immunocompétents bactobacilles qui sont nécessaires aux nourrissons. La fréquence de l’allaitement doit être en fonction de la demande du bébé. Un allaitement mixte est possible selon l’avis du médecin. On peut donner un biberon de 750 ml par jours, jusqu’à sa deuxième et du quatrième mois. Une fois qu’on pratique la diversification alimentaire, on diminue peut a peut la quantité de lait. Notamment, il faut savoir que l’arrêt de l’allaitement est conseillé jusqu’à l’âge de trois ans, mais certaines mamans font la diversification alimentaire à l’avance. Pour plus d’information, veuillez visiter les sites spécialisés comme www.xn — ma-sant-hya.com.

Le début de la diversification alimentaire.

Le début de la diversification alimentaire est à l’âge de 6mois en général, mais certains parents le fait à l’avance. Pour le lait, il faut 500 à 800 ml par jour et il faut supprimer peu à peu une partie du tété ou de biberon. Après une à deux semaines, il faut supprimer deux tétées ou biberon de prise de son lait. Puis à 8 mois, il est conseillé de donner 4 repas avec deux tétées (ou biberons) et deux repas. On peut donner de l’eau quand l’enfant a soif. A l’introduction des légumes, optez pour des légumes qui sont facilement tolérés (comme le haricot vert ou l’épinard…) et il faut éviter les légumes riches en fibres (comme les poireaux). Les fruits sont donnés pour le repas du midi, on les donne crus ou cuits écrasés. Les viandes et les poissons sont aussi importants, ils sont connus comme sources de fer. Les œufs sont consommés dur, et on ne donne que les jaunes en général. On peut donner également donner des petits pots pour bébé et des matières grasses (les fritures sont à éviter). Les féculents sont des farines infantiles, ils sont donnés à partir du 6e mois. 

Les règles de la diversification alimentaire.

Il est important de noter que la diversification commence à l’âge de 6 mois. Il est primordial de continuer le lait même si on commence la diversification alimentaire. Il ne faut pas obliger ou forcer l’enfant, il faut donc respecter les goûts et les préférences de l’enfant. Si l’enfant refuse un aliment, il ne faut pas insister, il est conseillé de réessayer après quelques jours.