Quelques conseils d’alimentation au biberon pour les papas

Lorsqu’il s’agit de nourrir nos petits, les mères qui allaitent ont parfois besoin d’une pause pour ne pas être le seul moyen de nourrir. Si vous et votre partenaire êtes partants, il n’y a aucune raison que vous ne puissiez pas donner le biberon à votre bébé allaité. C’est un excellent moyen pour l’autre parent de créer des liens avec votre tout-petit et de gagner en confiance pour élever ce petit humain. Voici quelques conseils et astuces pour profiter au maximum de votre temps de tétée avec bébé.

  1. Nourrir les bébés allaités au biberon

Si maman a l’intention d’allaiter, vous aurez envie d’attendre un peu avant de commencer à allaiter. Une fois que le lait maternel est établi, le bébé prend le sein et se nourrit bien, papa peut commencer à le nourrir au biberon ici et là. Habituellement, environ 4 à 6 semaines est un bon point de départ.

Un conseil important à retenir est que le débit de lait maternel est généralement plus lent que tout autre débit de tétine standard. Les tétines de biberon ont différents niveaux de débit, du débit très lent au débit rapide. Alors, assurez-vous d’utiliser des tétines à débit très lent au début, qui sont moins susceptibles de submerger votre tout-petit. Elles peuvent aider à prévenir la préférence de débit, où bébé préfère l’écoulement plus rapide du biberon, de sorte que l’allaitement se poursuive sans accroc.

  1. Préparation de la bouteille

Préparation du lait maternel :

Le lait maternel congelé peut être décongelé pendant une nuit au réfrigérateur ou en plaçant le sac sous l’eau courante chaude. Le réchauffement progressif est essentiel, donc si vous voulez décongeler le lait maternel plus rapidement, utilisez un chauffe-biberon qui réchauffe le lait maternel en toute sécurité sans éliminer les nutriments importants. Avant de mettre le lait dans le biberon, assurez-vous qu’il est propre en le lavant rapidement (ainsi que vos mains).

Préparation du lait instantané :

Que vous utilisiez exclusivement une formule ou que vous complétiez, il existe quelques astuces pour tirer le meilleur parti de chaque bouteille.

  • Lavez le flacon, les pièces et vos mains avant de mélanger.
  • Suivez les instructions du fabricant de formule pour les directives de mélange, mais assurez-vous de mesurer avec précision, car trop de poudre peut causer des maux d’estomac pour bébé.
  • Mélangez soigneusement, en vous assurant qu’il n’y a pas de grumeaux qui peuvent rester coincés dans le mamelon.
  • N’oubliez pas que la formule reste bonne pendant deux heures à température ambiante ou 24 heures si elle est réfrigérée.

Il existe plusieurs façons de mélanger la formule. Nous vous recommandons de remuer doucement la formule pour aider à minimiser l’air. Si vous souhaitez utiliser la méthode d’agitation, retirez les pièces et utilisez un capuchon de voyage avant de l’agiter.

Réchauffer la bouteille :

Vous faites peut-être partie des rares parents chanceux dont le bébé sortira un biberon du réfrigérateur. Pour de nombreux papas, cependant, vous devrez réchauffer le biberon. Il existe un large éventail de façons de le faire, mais le mettre au micro-ondes n’en fait pas partie. Vous pouvez en savoir plus sur les techniques de chauffe-biberon, mais il existe trois techniques principales :

  • Sur la cuisinière. Mettez une casserole d’eau sur la cuisinière et laissez l’eau se réchauffer, pas bouillir. Cela prend le plus de temps, mais cela ne coûte presque rien.
  • Sous le robinet. Tenez la bouteille sous l’eau courante tiède à chaude et faites-la tourner.
  • Utilisez un chauffe-biberon. Les chauffe-biberons sont de loin les plus rapides pour amener le lait à cette température corporelle idéale.

Assurez-vous de faire tourner un peu la bouteille pour éviter les points chauds. De plus, mettez quelques gouttes sur votre poignet pour vous assurer qu’il ne fait pas trop chaud avant de le donner à bébé.

  1. Positions et techniques d’alimentation

Technique d’alimentation populaire : alimentation rythmée

Une alimentation rythmée aide le bébé à manger plus lentement et à travailler plus fort pour le lait, comme il le ferait pendant l’allaitement.

Voici comment cela fonctionne : bébé est assis plus droit et vous chatouillez les lèvres de bébé avec le biberon. Une fois que bébé donne son signal, vous placez la tétine dans la bouche du bébé et tenez le biberon horizontalement. Vous pouvez même attendre que le lait atteigne le mamelon du biberon pour qu’il imite le processus de déception lors de l’allaitement. Ensuite, toutes les 20 ou 30 secondes, vous inclinez la tétine vers le haut de la bouche de bébé pour arrêter l’écoulement du lait.

Position d’alimentation populaire : le bercer dans ses bras

La prise de berceau est l’une des positions les plus traditionnelles. Il aide à prévenir les infections de l’oreille, vous permet de mieux voir le visage de bébé pour mieux lire ses signaux et est idéal pour le temps de liaison, car un contact visuel important est possible.

Voici comment cela fonctionne : placez la tête de bébé dans le creux de votre bras et enroulez votre main autour de ses fesses. Ensuite, soulevez votre coude pour que bébé soit légèrement incliné, avec sa tête plus haute que son corps. Changez de côté lorsque votre bras est fatigué, car il le sera.

  1. Verrouillage

L’un des aspects les plus délicats de l’allaitement au biberon est de s’assurer que le sein de votre bébé est correct. Cela peut vouloir dire essayer différents biberons pour voir sur quel bébé prend le mieux le sein.

Une bonne prise du sein signifie que la langue du bébé est sous le mamelon, pas au-dessus, et que ses lèvres sont solidement scellées autour de la base du mamelon – pas sur le bout du mamelon. Faire en sorte que bébé prenne le mamelon peut nécessiter une certaine créativité, comme tremper le mamelon dans du lait maternisé ou du lait maternel et chatouiller ses lèvres pour les engager.